Afrique Créative, un consortium de 4 organisations brillantes et motivées

Le programme Afrique Créative est mis en œuvre grâce au [bleu violet]soutien financier[/bleu violet] de l’Agence Française de Développement (AFD) à travers son mandat sur les industries culturelles et créatives. Sa mise en œuvre est assurée par un consortium composé de quatre structures :

La première d’entre elles est Africalia, une association belge créée à l’initiative de la Coopération Belge au Développement qui considère l’art et la culture comme des composantes essentielles du développement humain durable. Africalia collabore avec des organisations de la société civile menant des activités culturelles et artistiques, initiées en Afrique, dans de multiples disciplines contemporaines. Africalia soutient, à ce jour, une quinzaine organisations et réseaux culturels dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. Africalia [bleu violet]coordonne le consortium[/bleu violet] et l’ensemble des activités d’Afrique Créative, de la communication à la gestion administrative et financière, en passant par l’organisation des sessions d’e-learning et des divers évènements qui rythment la vie du programme. La structure entretient des contacts réguliers avec les incubés afin d’assurer que le programme réponde à leurs objectifs de développement.

Aux côtés d’Africalia, se trouve le groupe Investisseurs et Partenaires (I&P), dédié au financement et à l’accompagnement des start-ups, petites et moyennes entreprises en Afrique subsaharienne. Cet acteur est responsable du [bleu violet]pôle business[/bleu violet] d’Afrique Créative et joue, en tant que tel, un rôle essentiel dans le coaching business des entrepreneurs. Au-delà du recrutement des mentors business, I&P tisse des liens étroits avec les incubés afin d’adapter au mieux l’accompagnement à leurs besoins et de les préparer à une future levée de fonds. Forte de son expertise en la matière, I&P a également apporté des contenus utiles lors des cours en ligne.

Le [bleu violet]pôle créatif[/bleu violet] du programme est mené par deux organisations localisées sur le continent africain. Sur le pan [bleu violet]francophone[/bleu violet], le partenaire privilégié est Zhu Culture, une agence artistique et culturelle basée à Dakar et dont les activités vont de l’accompagnement d’artistes à la diffusion de spectacles. L’organisme a permis la mise en relation des incubés avec leurs mentors créatifs. Il assure le suivi de ce coaching qui a pour but d’apporter une expérience métier dans l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies et plans de développement. En outre, l’organisation logistique de l’évènement de lancement d’Afrique Créative à Saint-Louis (Sénégal) a été assurée par Zhu Culture.

Pour la partie [bleu violet]anglophone[/bleu violet] du programme, le membre phare du consortium est l’organisation ougandaise Bayimba dont l’objectif est d’améliorer les arts et la culture par l’échange culturel et la créativité. Grâce à son expérience dans le monde culturel est-africain, ses activités complètent celles de Zhu Culture. Bayimba est ainsi garant de la mise en contact et des bonnes relations entre les entrepreneurs anglophones et leurs mentors créatifs. La structure est enfin très active dans la mise en place du second bootcamp d’Afrique Créative prévu en fin d’année à Kampala.

Grâce à l’engagement et à la motivation de ces organismes, les neuf entrepreneurs soutenus par Afrique Créative peuvent mener d’ambitieux projets d’accélération.

Ne manquez aucune activité du programme, suivez Afrique Créative sur Facebook et Instagram et abonnez-vous à la newsletter !

Restez en contact avec nous !