loader image

Premier coup d’accélérateur pour Afrique Créative : Retour sur le Bootcamp !

A travers les différents modules du bootcamp, chaque entrepreneur a pu travailler sur la structuration de son entreprise en se posant les questions suivantes :[bleu]

  • > Quelle est la vision de mon entreprise ?
  • > Comment est-ce que mon entreprise concrétise ce rêve ?
  • > De quelle façon pouvons-nous générer des revenus de façon pérenne à travers notre créativité ?
  • > Comment financer nos ambitions afin de les réaliser ?
  • > Comment avoir encore plus d’impact à l’avenir et passer à une échelle supérieure grâce à Afrique Créative ?[/bleu]

Les intervenants venus des quatre coins du continent (Burkina Faso, Congo, Sénégal, Ouganda, Côte d’Ivoire) ont partagé leurs connaissances et expériences et suscité débats et questionnements autour de thèmes variés tels que : [bleu]

  • > La chaîne de valeur dans les Industries Culturelles et Créatives ;
  • > Le modèle économique et le marketing digital ;
  • > Le sales pitch : vendre son produit ou service à un client ;
  • > La propriété intellectuelle : protection de marques et droits d’auteur ;
  • > Les investissements : évaluer ses besoins de financement et préparer sa levée de fonds ;
  • > La mesure d’impact.[/bleu]

Les ateliers interactifs et exercices de groupes ont permis un renforcement par les pairs. Les entrepreneurs ont d’ailleurs souligné la richesse des échanges au sein de la cohorte et notamment les interactions entre francophones et anglophones. Une soirée de partage avec Alif Naaba, artiste musicien très engagé socialement, fut l’occasion pour chaque participant de témoigner des obstacles rencontrés et des voies pour les surmonter et poursuivre des rêves encore plus « fous » !

En outre, les entrepreneurs ont eu l’opportunité de découvrir le dynamisme du champ créatif au Burkina Faso : non seulement, une visite des sculptures en granit de Laongo a été organisée pour le groupe mais certains d’entre eux ont également assisté au défile « Folies de mode » de Bazem’Se (un des entrepreneurs incubés), et pris part à diverses manifestations culturelles telles que le festival Ouaga hip-hop ou la Biennale de la Sculpture.

Un atelier ayant pour thème « Enjeux, défis et besoins des entrepreneurs culturels et créatifs », ouvert aux parties prenantes des ICC au Burkina Faso clôturait cette semaine intensive. Cet atelier participatif a permis d’identifier des thématiques sur lesquelles travailler pour faciliter l’entrepreneuriat créatif.

Ce bootcamp marque le début d’un parcours qui s’annonce haut en couleurs !

Pour suivre toutes les actualités d’Afrique Créative, inscrivez-vous à la newsletter et suivez la page Facebook

Restez en contact avec nous !